Les mariés du 13e

Les mariés parisiens

Elle est née à Paris, elle s’est mariée comme ses parents dans la capitale. Oncles, tantes, cousins sont parisiens depuis longtemps. Du moins le pense-t-elle. Sa demande est d’établir un arbre généalogique sur six générations. Lors de notre premier rendez-vous, je découvre qu’elle habite dans le même arrondissement que moi, et que cette proximité sans être l’élément déclancheur de son choix, a néanmoins joué en ma faveur. Le contact est excellent, les premières données vont me permettre de me mettre rapidement au travail. Paris est le lieu de rencontre des ses ancêtres, venus du Berry et de l’Aveyron, et la mairie du 13e est le lieu où se nouent les branches à travers les mariés, la naissance des bébés, et le décès des plus anciense

Les drôles de mariés

L’occasion pour moi de lui conter cette anecdote qu’elle ignorait et que je vous livre.
L’expression « mariés à la mairie du treizième » remonte à l’époque où Paris ne comptait que douze arrondissements. Elle s’employait à l’égard des personnes qui justement vivaient ensemble sans être mariés, en concubinage, ce qui à l’époque était mal vu des âmes bien pensantes et des « honnêtes gens ».

les mariés du 13e Copy (1)
Mariés à la mairie du 13e

Les arrondissements

C’est par la loi du 16 juin 1859, sous l’impulsion du baron Haussmann, que Paris va s’agrandir et intégrer non seulement des nouveaux quartiers, mais aussi annexer des communes (Grenelle – Vaugirard – Bercy – Charonne – Belleville – La Villette – La Chapelle – Montmartre – Les Batignolles – Passy et Auteuil).

Dans un premier temps, dans le projet haussmannien , la mairie du treizième arrondissement devait se situer dans l’actuel seizième arrondissement, formé par les anciennes communes de Passy et Auteuil.

Mais en raison de cette « mauvaise » réputation attachée aux mariés », peut-être aussi par superstition – le 13 n’est-il pas en France censé porter malheur ? – de nombreuses personnes influentes ont refusé l’installation de la mairie du XIIIe arrondissement à cet endroit.

Ainsi fut créé le système de numération en escargot qui est toujours en vigueur à Paris : les quartiers bourgeois de l’ouest parisien bénéficiant d’une numérotation moins connotée, laissant le nombre 13 et ses significations aux quartiers plutôt défavorisés du sud de la capitale.

L’expression « mariés à la mairie du treizième » est désormais tombée en désuétude, mais elle reflète bien une réalité à la fois sociétale et géographique, qui fait le sel des recherches généalogiques.

Laisser un commentaire